Salle 3

Port Canal

IMG_7718

Des fonds LEADER destinés à financer des projets pilotes à destination des zones rurales. Concrètement, des territoires (Pays ou Parcs Naturels Régionaux) élaborent une stratégie et un programme d’actions. Ils sont ensuite sélectionnés par un appel à projets régional. Les territoires retenus, organisés en Groupes d’action locale (GAL), se voient allouer une enveloppe financière destinée à mettre en œuvre le programme d’actions.

Un comité de programmation composé d’acteurs publics et privés locaux assurent ensuite la sélection des projets s’inscrivant dans ce programme d’actions. Comment justifier aux yeux des contribuables les dépenses considérables qui ont déjà été engagées pour rendre le Tarn à la navigation en laissant ce projet inachevé !

Il faut savoir que le coût total du projet navigabilité du Tarn porté par le Conseil Général de Tarn-et-Garonne s’est élevé à 1 152 196 € TTC somme à laquelle il convient d’ajouter les trois pontons aménagés des communes de Bressols, Corbarieu et Sapiac pour un montant de 632 148, 98 € TTC.

 

Voir (délibérations de l’assemblée) du Conseil Général de Tarn-et-Garonne.

 

À l’heure actuelle, 9 kilomètres de rivière seulement sont ouverts à la navigation 2 Rallier Villemur et Bessières en passant par Reynies permettrait d’envisager la navigation sur une bonne vingtaine de kilomètres. Conscient du formidable potentiel de notre rivière, une étude Bathymétrique a été conduite par deux personnalités 3 de la navigation en eaux intérieures.

Leur verdict est formel : l’attrait touristique de cette portion de navigation mériterait que le projet s’inscrive dans la continuité.

ponton_sapiac

(1) Depuis maintenant cinq ans l’Association Tarn Eau Vivante, fondée en 1992, a pour but dans le périmètre du lit majeur de la rivière Tarn et de ses affluents, de maintenir, développer, protéger, restaurer et faire connaître tous les éléments qui font la richesse de ce cours d'eau tant sur le plan environnemental que patrimonial.
(2) Détail qui a son importance, les plaisanciers peuvent atteindre Moissac en poursuivant, depuis Montech, le Canal des Deux Mers. Ce qui rend moins indispensables les aménagements nécessaires à Sapiac pour ouvrir la navigation vers l’aval au sortir de la double écluse de Montauban. (Port Canal).
(3) Monsieur John RIDDEL Édition du BREIL - Monsieur Gilbert VALENTIN past président ANPEI
(4) Ces financements reposent en grande partie sur un PETR en ordre de bataille pour prétendre à l’obtention des fonds LEADER destinés à financer des projets pilotes à destination des zones rurales. Concrètement, des territoires (Pays ou Parcs Naturels Régionaux) élaborent une stratégie et un programme d’actions. Ils sont ensuite sélectionnés par un appel à projets régional. Les territoires retenus, organisés en Groupes d’action locale (GAL), se voient allouer une enveloppe financière destinée à mettre en œuvre le programme d’actions.
Un comité de programmation composé d’acteurs publics et privés locaux assurent ensuite la sélection des projets s’inscrivant dans ce programme d’actions.