Salle 4

Les Gorges du Tarn

Le Point Sublime - CC BY-NC-ND Bruno Monginoux www.photo-paysage.com www.landscape-photo.net

Notre rivière Tarn (nait au flanc du Mont Lozère à 1540 m avec un débit à peu près égal à celui de la Garonne, 225 contre 230 m3/s) qui est après le Lot le plus important affluent de la Garonne. D'une longueur de 375 km elle à donc une place dans l'histoire

 de notre région c'est elle qui marqua la vie des villemuriens et leur apporta l'énergie, la nourriture, facilita le transport (lieu de passage obligé des bateaux qui amenaient jusqu'à Bordeaux les produits du terroir) et la protection de la ville.

La géologie nous apprend que le Tarn sortit très souvent de son lit, en particulier durant les dernières glaciations du quaternaire voici environ 35 000 ans.
C'est l'époque où la rivière sapait le talus molassique à sa base entre Bondigoux et Villebrumier, et où, par l'action des eaux, se forma cette petite plaine en forme de cirque, qui vit naître bien plus tard Vilamur… (ou Villa Muro…).
C’est le Tarn et ses affluents, les sources de la plaine comme celles des coteaux et des terrasses fluviales, qui apportent l'eau indispensable à la vie, et ont certainement favorisé l'implantation humaine dans ce secteur géographique.